COMPTE RENDU DU DINER DEBAT DU 23 FEVRIER 2017

         COMPTE RENDU DU DINER  DEBAT DU 23 FEVRIER 2017

L’an 2017, et le 23 février à 18 h 30, le Club des hommes d’affaires Franco-Burkinabé a organisé un dîner-débat autour du thème : « Loi de Finances 2017 et Problématique de la Dette Intérieure ». Sponsorisé par la Bank of Africa (BOA), le diner-débat a été présidé par le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement Madame Rosine COULIBALY/SORI.

Le présidium de la séance était composé de :

  • Madame Rosine COULIBALY/SORI, Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement
  • Monsieur Mathieu BAYALA, Président du Club
  • Monsieur Oumar YUGO, Président d’honneur CHAFB
  • Monsieur Ernest TOE, Secrétaire Général
  • Monsieur Abdel ZAMPALIGRE, Directeur Général Adjoint de la BOA

Du Préambule

La dîner a débuté à 19 h 45 par le mot de bienvenue de la Secrétaire Permanente. Elle donne lecture au chronogramme avant de passer la parole au Président du Club. Monsieur Mathieu Bapio BAYALA a également Souhaité la bienvenue à tous les membres et particulièrement à Mme le Ministre et son équipe. Par ailleurs, il a fait une brève présentation de la biographie de Madame le Ministre. A cette suite, la parole fut donnée à Madame le Ministre pour sa  communication.

De l’exposé

Madame le Ministre a entretenu les membres du club sur:

  • La loi de finance 2017
  • La dette intérieure

La loi de finance N*40/2016/AN du 15 décembre 2016 met en œuvre les budgets-programmes. Ce système prévoit l’utilisation des ressources financières en vue d’atteindre des résultats tangibles. Il s’agit d’une reforme de taille qui permet d’aligner les ressources sur les résultats. Programme triennal, l’objectif clairement affiché par le gouvernement est de mettre en œuvre le Plan National de Développement Economique et social (PNDES) et atteindre plus de 10% d’accroissement entre 2016 et 2017 et 20% à terme. Le budget programme permettra également de transformer l’économie en impulsant de nouveau secteur porteur, et à même de mobiliser les ressources nécessaires pour le développement.

Selon Madame COULIBALY/SORI, eu égard au rôle important du secteur privé dans la tranche annuelle 2017, il est souhaitable que les entreprises accompagnent le Ministère en charge des finances en étant actifs dans le Partenariat Public-Privé. De plus leurs contributions sont grandement attendues surtout à travers le civisme fiscal et l’opérationnalisation de la facture normalisée.

Pour ce qui est de la dette intérieure, il s’agit pour Madame le Ministre du montant de l’encours des engagements de l’Etat envers les résidents. A ce titre on peut citer :

  • La dette contractuelle
  • La dette non contractuelle
  • Le passif conditionnel

A ce jour, le gouvernement a apuré ses dettes intérieures à un taux de 98,29%.

 

  • Des questions et recommandations

 Des questions

  • La liquidation du reste de la dette intérieure et à quelle échéance
  • La créance des entreprises de presse
  • Des éclaircissements sur l’article 325 nouveau du codes des impôts qui exonère de la TVA la vente des aliments bétails au Burkina Faso’
  • La taxe sur le foncier
  • L’impôt sur la TVA des sociétés minières
  • Le volume du budget 2017
  • L’augmentation de la recette
  • La dette envers les sociétés d’Etats.

Des recommandations

  • L’accompagnement des entreprises dans l’opérationnalisation des PPP
  • L’exigence d’un contrat dûment certifié.
  • Analyse des besoins
  • Amélioration de la gouvernance financière
  • Amélioration des délais de recouvrement

Egalement, il faut noter au titre des recommandations la brillante l’intervention du Ministre de l’Education Nationale et de l’alphabétisation, Monsieur Jean-Martin COULIBALY a exhorté les entreprises qui reçoivent le règlement de leurs dettes par l’Etat, à le communiquer afin que le contribuable sache que les engagements sont respectés.

De la Conclusion

Le Président a remercié les représentants de la Bank of Africa. Il a donné la parole à Monsieur ZAMPALEGRE Abdel, Directeur Général Adjoint de la BOA qui a délivré à l’assemblée le mot du Directeur général.  Le Président a suite remercié Madame Rosine COULIBALY/SORI Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, son équipe technique dont le Directeur général du budget, le Directeur général des impôts. Il a salué la présence du Ministre de le Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Insertion. Il a remercié de l’Ambassadeur de l’EU et celui de la France. Il a également remercié les diplomates présents dans la salle. De même, Madame le Ministre a remercié le Club pour l’intérêt porté sur son Ministère. Enfin le Président a donné la parole à l’Ambassadeur de la France, Monsieur Xavier LAPAYRE DE CABANE qui participe pour la première fois aux activités du Club. Son Excellence s’est  présenter et  a remercié le Club pour son invitation.

 

La rencontre a pris fin aux alentours de 21 h 00.