Philippe Prudent remplace Mathieu Bayala au poste de Président

Fin 2015-début 2018, cela fait 2 ans que le club des hommes d’affaire franco-burkinabè était dirigée par un bureau avec à sa tête le président Mathieu Bayala. Aujourd’hui l’heure est au bilan et au renouvellement du bureau. Philippe Prudent remplace Mathieu Bayala au poste de Président. La cérémonie d’installation du nouveau bureau a eu lieu en présence du président d’honneur du club, Oumar Yugo.

Une nouvelle équipe dirige désormais le club des hommes d’affaire franco-burkinabè. Au cours d’une assemblée générale dans la soirée du jeudi 1er décembre 2018, le Président sortant Mathieu Bayala a fait le bilan des différentes activités menées mais aussi le bilan des rapports moral, financier et de l’audit, effectué entre 2015 et ce début d’année 2018. Selon le Président sortant, le bilan de ces deux ans de mandat est satisfaisant. « Durant notre mandat, nous avons mis tout en œuvre pour que le club reprenne en main ses objectifs fondamentaux, c’est-à-dire vivre en amitié, en fraternité au sein du club des hommes d’affaires franco-burkinabè et aussi, nous avons pu être à l’écoute ou en attente de tout ce qui pouvait venir de nos autorités économiques et financières pour que les sociétés membres de ce club soient des sociétés citoyennes », a-t-il indiqué.

 

Cette assemblée générale des hommes d’affaires franco-burkinabè a servi de cadre pour mettre en place un nouveau bureau. Philippe Prudent remplace Mathieu Bayala au poste de président du Club. Le tout nouveau président est le Directeur général de Total Burkina. Il dit être conscient de la lourde tâche qui vient de lui être confiée. Avec toute son équipe, il est déterminé à relever les défis, « Durant ces deux années à venir, notre objectif, c’est de poursuivre le travail qui a été commencé il y’a très longtemps par mes prédécesseurs, c’est-à-dire de permettre de rassembler la communauté burkinabè et la communauté française, de pouvoir être le trait d’union entre ces deux communautés pour pouvoir les rassembler et défendre leurs intérêts ». Il dit placé son mandat sous le signe de la continuité du travail qui a été apportée jusque-là et d’assurer cette alternance qui fait partie de l’ADN du club, qui consiste à faire en sorte que la présidence du club soit assurée par un burkinabè puis un français.

Pour le Président d’honneur du club, Oumar Yugo, c’est un travail énorme qui a été fait par le bureau sortant. Il les a félicités avant de souhaiter un bon vent au bureau entrant, « je vous souhaite bon vent et j’espère que nous pourrons toujours inviter les membres du gouvernement autour de la table de discussion comme les années antérieurs ». Même son de cloche pour le Président sortant. Il a invité les membres du club à toujours soutenir et aider le club à vivre. « Au nouveau bureau, je les souhaite ‘’bon voyage’’ ».

A l’occasion, un présent a été offert au Président sortant pour le travail abattu.

Le club des hommes d’affaire franco-burkinabè comptent environ une centaine de membre. Il œuvre pour la prospérité du climat des affaires entre Paris et Ouagadougou.

Alfred Sié KAM/Rédaction QNA